Accueil » Dossier » Rétrospective : 30 ans de consoles portables » Page 22

Rétrospective : 30 ans de consoles portables

1 : Les Game & Watch 2 : Le Game Boy de Nintendo 3 : La Lynx d'Atari 4 : La TurboExpress // PC Engine GT de NEC 5 : La Game Gear de Sega 6 : La Nomad de Sega 7 : Le Game Boy Pocket et le Game Boy Light 8 : La SNK Neo Geo Pocket 9 : Le Game Boy Color de Nintendo 10 : La Neo Geo Pocket Color de SNK 11 : Le Game Boy Advance de Nintendo 12 : La GP32 de Game Park 13 : La N-Gage et la N-Gage QD de Nokia 14 : Le Game Boy Advance SP de Nintendo 15 : La Zodiac de Tapwave 16 : Le Game Boy Micro de Nintendo 17 : La DS et la DS Lite de Nintendo 18 : La PSP de Sony 19 : La GP2X de Game Park 20 : La Gizmondo de Tiger Telematics 21 : La DSi et la DSi XL de Nintendo 23 : La 3DS de Nintendo 24 : La « NGP » de Sony

La PSP Go! de Sony

Image 1 : Rétrospective : 30 ans de consoles portables

La PSP Go! de Sony est un échec de la société. La console en question a tenté la « dématérialisation » en supprimant le lecteur d’UMD et en tentant la distribution des jeux directement en ligne, mais le mouvement n’a pas pris, pour une bonne raison : le succès des smartphones et autres baladeurs sur ce créneau tient à la présence de jeux à bas prix en grand nombre, ce que n’a pas proposé Sony. La console est de plus nettement moins ergonomique que la PSP classique.

Sony PSP Go!
Date de sortie (Japon)
Octobre 2009
CPU
MIPS R4000
Type de CPU
32 bits
Fréquence CPU
333 MHz
RAM
32 Mio
RAM GPU
32 Mio
Définition maximale
480 x 272
Nombre de couleurs
16,7 millions
Type d’écran
LCD
Diagonale de l’écran
3,8 pouces
Éclairage
Rétroéclairage
Stockage
Mémoire interne
Capacité maximale
16 Gio
Stockage
Memory Stick Micro
Capacité maximale
32 Gio
Connectivité réseau
Wi-Fi 802.11b
Connectivité réseau
Bluetooth 2.0 + EDR
Connectivité USB
USB 2.0
Son
1 sortie jack 3,5 mm stéréo
Microphone
Microphone intégré
Sortie vidéo
Composite // Composante // S-Video
Alimentation
Batterie Li-ion 930 mAh

La console en question a un écran plus petit que la version classique et Sony ne propose pas toute la logithèque « online », ce qui limite l’intérêt.

Sommaire :

  1. Les Game & Watch
  2. Le Game Boy de Nintendo
  3. La Lynx d'Atari
  4. La TurboExpress // PC Engine GT de NEC
  5. La Game Gear de Sega
  6. La Nomad de Sega
  7. Le Game Boy Pocket et le Game Boy Light
  8. La SNK Neo Geo Pocket
  9. Le Game Boy Color de Nintendo
  10. La Neo Geo Pocket Color de SNK
  11. Le Game Boy Advance de Nintendo
  12. La GP32 de Game Park
  13. La N-Gage et la N-Gage QD de Nokia
  14. Le Game Boy Advance SP de Nintendo
  15. La Zodiac de Tapwave
  16. Le Game Boy Micro de Nintendo
  17. La DS et la DS Lite de Nintendo
  18. La PSP de Sony
  19. La GP2X de Game Park
  20. La Gizmondo de Tiger Telematics
  21. La DSi et la DSi XL de Nintendo
  22. La PSP Go! de Sony
  23. La 3DS de Nintendo
  24. La « NGP » de Sony