Accueil » Dossier » Rétrospective : 30 ans de consoles portables » Page 3

Rétrospective : 30 ans de consoles portables

1 : Les Game & Watch 2 : Le Game Boy de Nintendo 4 : La TurboExpress // PC Engine GT de NEC 5 : La Game Gear de Sega 6 : La Nomad de Sega 7 : Le Game Boy Pocket et le Game Boy Light 8 : La SNK Neo Geo Pocket 9 : Le Game Boy Color de Nintendo 10 : La Neo Geo Pocket Color de SNK 11 : Le Game Boy Advance de Nintendo 12 : La GP32 de Game Park 13 : La N-Gage et la N-Gage QD de Nokia 14 : Le Game Boy Advance SP de Nintendo 15 : La Zodiac de Tapwave 16 : Le Game Boy Micro de Nintendo 17 : La DS et la DS Lite de Nintendo 18 : La PSP de Sony 19 : La GP2X de Game Park 20 : La Gizmondo de Tiger Telematics 21 : La DSi et la DSi XL de Nintendo 22 : La PSP Go! de Sony 23 : La 3DS de Nintendo 24 : La « NGP » de Sony

La Lynx d’Atari

Image 1 : Rétrospective : 30 ans de consoles portables

La Lynx d’Atari est une console peu connue, et pourtant intéressante. Sortie la même année que le Game Boy, la console offre un écran couleur rétroéclairé et des performances étonnantes pour l’époque, avec des fonctions « 3D ». La console est basée sur un CPU 8 bits mais un GPU 16 bits à 16 MHz est aussi présent, ce qui permet à Atari de la vendre comme une console « 16 bits ».

Atari Lynx
Date de sortie
septembre 1989
CPU
MOS 65SC02
Type de CPU
8 bits
Fréquence CPU
4 MHz
RAM
64 kio
Définition maximale
160 x 102
Nombre de couleurs
16 couleurs parmi 4 096
Type d’écran
LCD
Diagonale de l’écran
3,5 pouces
Éclairage
rétroéclairage
Stockage
Cartouche ROM
Capacité maximale
256 kio
Connectivité réseau
ComLynx
Son
1 sortie jack 3,5 mm stéréo
Alimentation
6 piles AA

La console, relookée sous le nom Lynx II dans les années 90, a souffert de deux défauts, récurrents sur les consoles de cette génération. Le premier est une autonomie assez faible, de l’ordre de 4 heures avec six piles AA, le second est l’absence de jeux marquants. La Lynx est surtout la console préférée des gauchers : les boutons sont doublés et il est possible d’inverser la console en plaçant la croix de direction à droite sans modifier l’ergonomie. Pour le jeu en réseau, le ComLynx permet de jouer avec jusqu’à 17 adversaires en théorie.

Sommaire :

  1. Les Game & Watch
  2. Le Game Boy de Nintendo
  3. La Lynx d'Atari
  4. La TurboExpress // PC Engine GT de NEC
  5. La Game Gear de Sega
  6. La Nomad de Sega
  7. Le Game Boy Pocket et le Game Boy Light
  8. La SNK Neo Geo Pocket
  9. Le Game Boy Color de Nintendo
  10. La Neo Geo Pocket Color de SNK
  11. Le Game Boy Advance de Nintendo
  12. La GP32 de Game Park
  13. La N-Gage et la N-Gage QD de Nokia
  14. Le Game Boy Advance SP de Nintendo
  15. La Zodiac de Tapwave
  16. Le Game Boy Micro de Nintendo
  17. La DS et la DS Lite de Nintendo
  18. La PSP de Sony
  19. La GP2X de Game Park
  20. La Gizmondo de Tiger Telematics
  21. La DSi et la DSi XL de Nintendo
  22. La PSP Go! de Sony
  23. La 3DS de Nintendo
  24. La « NGP » de Sony