Accueil » Actualité » Les processeurs desktop Intel Raptor Lake auront jusqu’à 16 E-cores

Les processeurs desktop Intel Raptor Lake auront jusqu’à 16 E-cores

Le porte-étendard de la gamme sera ainsi un 24 cœurs / 32 threads.

Intel et AMD viennent tout juste d’annoncer de nouveaux processeurs (Alder Lake mobiles et Alder Lake-S non-K dans le premier cas ; Ryzen 6000 mobiles et Ryzen 7 5800X3D dans le second) mais déjà, leurs successeurs commencent à poindre. Après les Ryzen 7000 Raphael d’AMD, au tour des processeurs Raptor Lake de rappeler qu’ils sont en chemin.

Image 1 : Les processeurs desktop Intel Raptor Lake auront jusqu'à 16 E-cores

Les informations concernant la treizième génération d’Intel restent bien sûr incomplètes. Nous savons simplement que ces puces seront toujours en LGA-1700 et gravées sur le nœud Intel 7 (10 nm). Selon une ancienne fuite, elles pourraient embarquer deux fois plus d’E-cores, soit jusqu’à 16, et atteindre ainsi des configurations 24 cœurs / 32 threads (en 8 + 16 donc). Cette hypothèse circule depuis juin 2021. Début décembre, une entrée dans la base de données BAPCO’s Crossmark lui a donné un peu plus de crédit ; et voici qu’une puce similaire est désormais mentionnée dans un bootlog Intel. Il pourrait s’agir du Core i9-13900K, qui aurait donc 24 cœurs (8+16) / 32 threads contre 16 cœurs (8+8) / 24 threads pour le Core i9-12900K.

Des processeurs Raptor Lake jusqu’à 25 % moins énergivores que les Alder Lake ?

Pas de support de l’AVX-512

Une autre donnée importante est l’absence de prise en charge des instructions AVX-512 pour Raptor Lake (à ce stade en tout cas). Ce n’est pas très surprenant étant donné qu’officiellement, la gamme Alder Lake ne supporte pas l’AVX-512. Or, la douzième et la treizième générations partagent les mêmes fondements. Si certains profitaient, officieusement, de ce jeu d’instructions en désactivant les E-cores avec Alder Lake, Intel y a coupé court en mettant un terme à cette possibilité il y a quelques jours.

La date exacte de lancement des processeurs Raptor Lake n’est pas connue pour le moment. Gregory Bryant, vice-président exécutif et directeur général du Client Computing Group d’Intel, a mentionné une commercialisation en 2022. Ces processeurs devraient dont logiquement faire face aux Ryzen 7000 d’AMD.

Source : Coelacanth-dream via Tom’s Hardware US