Samedi Rétro : 1984, le MSX Yamaha CX5M fusionnait ordi et synthé

Au milieu des années 80, la firme japonaise Yamaha était en pleine effervescence et fabriquait de nombreux synthétiseurs qui firent la joie des producteurs de musique à tendance électronique comme Depeche Mode, Tangerine Dream, The Cure, Harold Faltermeyer et bien d’autres… Tous ces artistes ont, par exemple, utilisé le synthétiseur FM Yamaha DX7.

Le lien entre musique et informatique

Le CX5M était clairement un ordinateur destiné à faire de la musique, et surtout, à franchir la porte des studios d’enregistrement et s’installer parmi les autres équipements de l’époque. Il était équipé de ports MIDI pour communiquer avec les autres appareils Yamaha; on pouvait ainsi « éditer » les paramètres des sons d’un synthétiseur Yamaha DX7 (réputé pour la complexité de son interface). Pour parfaire le tout, il disposait également d’un module FM intégré, le SFG-01, version simplifiée du DX7 avec 8 canaux et 4 opérateurs.

Petite démo (à partir de 6 minutes)

Auteur de l'article : David Bagel

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire