Noctua invente le ventilateur à réduction de bruit active

Si vous prenez souvent l'avion ou les transports en commun, vous êtes sans doute familiers des casques à réduction de bruit active. Ces modèles qui utilisent le phénomène d'interférence destructive (ils contiennent un micro pour capter le son ambiant et le réémettre en inversion de phase, ce qui l'annule - presque - totalement) peuvent être d'une efficacité redoutable, ou plutôt formidable. Alors imaginez maintenant appliquer le même principe de fonctionnement à des ventilateurs afin de rendre un puissant PC silencieux... C'est l'idée apparemment un peu folle de Noctua. Le fabricant autrichien s'est allié pour l'occasion à une autre société, RotoSub.

Cette entreprise suédoise a développé la technologie permettant d'annuler en grande partie le bruit généré par un ventilateur. L'annulation est produite par le ventilateur lui-même, ce qui selon RotoSub est la meilleure position : le bruit peut-être annulé à la fois en amont et en aval du ventilateur, dans toute la plage de fréquence. Incroyable ? La vidéo ci-dessous devrait vous convaincre du contraire. Sur un ventilateur de 80 x 25 mm classique, l'atténuation atteint 25 dB.

Noctua présentera un premier prototype au Computex. L'objectif est de produire un ventilateur capable d'un débit 80 % supérieur au NF-F12 de la marque pour un volume sonore inchangé. Si la marque y parvient, voilà qui pourrait bien être une révolution dans le monde PC (fixe et portable) mais aussi pour les serveurs, les consoles de jeu, etc.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
12 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Eldarium
    Ça a l'air en effet, assez efficace d'après la vidéo.
    0
  • jamais content
    Ça ne marche que parce que le ventillo est dans un tube.

    Explications:
    Pour faire de l'annulation de bruit, il faut envoyer une onde opposée à celle du bruit et qu'elle arrive en même temps aux oreilles. Il faut donc que la distance parcourue par les 2 ondes (le bruit d'une part et l'anti-bruit d'autre part) soit la même. Si ce n'est pas le cas, et selon les fréquences, on va réduire ou augmenter (oops) le bruit.
    Le problème, c'est que le bruit est émit par tout le ventilateur, alors que l'anti-bruit vient d'un mini haut-parleur qui n'est donc pas exactement au même endroit que la source du bruit.

    B(ruit)------------->O(reille)
    A(ntiBruit)---------->

    Selon les déplacements de O par rapport à B et A, l'équidistance n'est pas conservée.

    L'astuce utilisée ici est d'enfermer le ventilateur dans un tube le plus long possible, ainsi les deux ondes doivent suivre le tube puis aller de la sortie du tube aux oreilles. Ceci limite les variations relatives de distance quand O se déplace sur les côtés.

    Notons aussi que les micros intégrés au tube font parti du système: ils capturent le bruit du ventilateur pour calculer quelle onde Antibruit doit être produite.

    Tout ceci existe dans le domaine industriel depuis fort longtemps.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Contr%C3%B4le_actif_du_bruit
    2
  • jamais content
    Le premier brevet sur le contrôle actif est attribué à Paul Lueg en 1934 (U.S. Patent 2,043,416), il expliquait comment annuler des sons purs dans des tuyaux.
    1