50 $ pour débloquer votre CPU Intel

Intel vient de mettre en place un système qui permet de débloquer le cache et l’Hyperthreading de certains processeurs à condition d’acheter une carte d’une valeur de 50 $.

Ouvrir les performances de son processeur

C’est une pratique décriée par de nombreux consommateurs qui se sentent lésés. Les fabricants de processeurs vendent souvent des puces bridées parce que certaines parties du die ne passent pas les tests de fiabilités. Il est parfois possible de débloquer la puce à l’aide de manipulations plus ou moins faciles au risque et péril de l’utilisateur qui, s’il est chanceux, peut profiter d’une mise à jour à moindres frais.

Néanmoins, la situation actuelle semble différente. Si on prend le cas d’un Pentium G6951, le modèle vendu par Intel dispose de 4 Mo de cache L3 et peut prendre l’Hyperthreading en charge, mais le fondeur a tout simplement désactivé cette dernière fonction et à bridé la mémoire tampon à 3 Mo pour des raisons purement commerciales et non technologiques.

Éthique discutable

Les personnes qui sont prêtes à passer à la caisse peuvent débourser les 50 $, acheter la carte avec un code qu’il faudra entrer dans le logiciel de mise à jour disponible sur le site d’Intel et profiter de performances légèrement supérieures.

Il est clair qu’Intel a parfaitement le droit de définir les performances de ces puces et décider si l’utilisateur doit payer plus pour profiter de certaines options. Microsoft fait exactement la même chose avec Windows. Néanmoins, sur un plan purement éthique, les réactions virulentes de certains consommateurs montrent que les choses ne sont pas si simples que cela. Contrairement au système d’exploitation de Redmond où le consommateur choisit consciemment un OS bridé à des fins économiques ou pragmatiques, les clients ayant fait l’acquisition d’un Pentium G6951 s’attendent à profiter de toute la puissance de la puce et découvrent aujourd’hui que le déblocage de certaines fonctions va engendrer un surcout.

On peut aussi se demander si Intel ne profite pas de la crédulité des moins éduqués. En effet, il semblerait que seul ce processeur soit concerné. Or, il est réservé aux OEM, ce qui signifie que seuls les consommateurs choisissant les configurations préfabriquées auront à subir ce genre de pratique. Il ne fait pas de doute qu’Intel sait que ce genre de décision aurait des conséquences désastreuses auprès des enthousiastes achetant leur CPU au détail.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
24 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • koolmen321
    4 Go de mémoire L3? J'aimerais bien y croire!
  • abswindows7
    Je me contenterais de seulement 3 go xD
  • Ludovic 500
    ça doit sûrement exister, des proco à 4 Go de cache L3, mais ça ne s'adresse pas au grand public