Le drone le plus rapide du monde flashé à 288 Km/h

Les techniciens de l'équipe de la Drone Racing League viennent de faire homologuer officiellement, auprès du livre des records, le record de vitesse réalisé par leur drone RacerX. Ce dernier a atteint une vitesse moyenne de 265,87 Km/h, avec une pointe à 288,07 Km/h.

288 Km / heure !

Le drone pèse à peine 800 grammes. il s'agit d'un modèle à quatre rotors. Les quatre moteurs fonctionnent à 46 000 tours/minute. Si vous désirez battre ce record, c'est simple. Votre drone doit juste aller plus vite en faisant un aller / retour une distance de 100 m.

RacerX

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • chermositto
    Bonjour,
    plus que la vitesse maximum, c'est l'accélération de certains drones qui est prodigieuse. Il y a des vidéos entre des voitures de sport et des drones. Elles sont carrément laissées sur place au démarrage. Et le drone arrive au bout des 400m alors que la voiture a à peine démarrée.
  • magellan
    Anonymous a dit :
    Bonjour,
    plus que la vitesse maximum, c'est l'accélération de certains drones qui est prodigieuse. Il y a des vidéos entre des voitures de sport et des drones. Elles sont carrément laissées sur place au démarrage. Et le drone arrive au bout des 400m alors que la voiture a à peine démarrée.

    Oui enfin c'est impressionnant visuellement, mais si l'on pose le rapport poids/puissance, celui-ci ne peut être qu'en faveur du drone ;) (tout comme si l'on comparait une moto qui fait 100cv pour 250 kg motard compris, là où une voiture à puissance égale compte environ une tonne)

    Pour ce qui est de la vitesse et accélération, là où je reste sidéré c'est surtout l'amélioration de la stabilité de ces engins, et leur capacité à rester en vol sans perte de contrôle sachant les problèmes qu'engendrent un vol à "haute" vitesse.
  • chermositto
    L'accélération impose un controle parfait de l'engin. Il est sur que le rapport poids/puissance est largement à l'avantage des drones. Le vol à haute vitesse, mais stable, est moins problématique que l'accélération. Surtout qu'elle est faite grace à des pales qui doivent s’orienter pour avancer tout en sustentant l'engin. A comparer avec les hélicoptères dont la vitesse horizontale a été relativement faible jusqu'à ce qu'on leur rajoute des réacteurs dédiés à l'amélioration du vecteur horizontale.