Apple reconnait et corrige le throttling de ses Macbook Pro

Suite à la polémique autour des Macbook Pro 2018 et de leur problème de throttle, Apple s’est exprimé et a reconnu officiellement le problème. L’entreprise s’excuse et explique qu’il s’agissait d’un bug logiciel ayant un impact négatif sur le refroidissement. Une mise à jour de macOS High Sierra a depuis été déployée et semble avoir corrigé le problème.

Les fréquences d’usines enfin respectées

Le YouTubeur Dave Lee qui était à l’origine de la polémique, a relancé une série de tests sur son Macbook Pro 2018 après l’avoir mis à jour. Il explique que l’ordinateur peut à présent tourner sous les fréquences d’usine annoncées par Apple (2,9 GHz) et que les résultats sont même supérieurs à ceux effectués dans son réfrigérateur, sur l’ordinateur non patché.

Des portables mal optimisés

Dave Lee dit être à présent satisfait, mais il a effectué un dernier test, comparant son Macbook Pro 2018 avec d’autres ordinateurs portables également équipés d’un Core i9-8950HK. Il y montre que, contrairement au Asus G703 (beaucoup plus épais), le portable d’Apple ne permet pas d’exploiter au maximum la puissance du CPU (avec un turbo à 4,8 GHz), mais qu’il a au moins le mérite d’être plus silencieux.

Le site ExtremeTech a d’ailleurs récemment exprimé son mécontentement vis-à-vis des ordinateurs embarquant un processeur haut de gamme avec un châssis beaucoup trop fin et un système de refroidissement trop peu musclé. Ils expliquent qu'Intel aurait, depuis quelques, temps donné trop de liberté à ses partenaires OEM. Selon eux, l’entreprise devrait imposer aux constructeurs OEM de disposer leurs CPU dans des machines adaptées, permettant de respecter les caractéristiques minimums de ces derniers.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire