Accueil » Actualité » Les cartes graphiques Intel Arc bénéficieront d’un support logiciel pour l’overclocking dès leur lancement

Les cartes graphiques Intel Arc bénéficieront d’un support logiciel pour l’overclocking dès leur lancement

Des fonctionnalités d’overclocking directement intégrées au logiciel utilisateur.

Intel a fourni de nombreux détails techniques sur ses GPU Alchemist à l’occasion de l’Intel Architecture Day 2021. Aujourd’hui, Roger Chandler, vice-président et directeur général des produits et solutions graphiques pour clients d’Intel, nous apprend dans un billet de blog que les cartes graphiques Arc de la société profiteront de fonctionnalités d’overclocking logicielles.

Image 1 : Les cartes graphiques Intel Arc bénéficieront d’un support logiciel pour l’overclocking dès leur lancement

Roger Chandler indique dans le paragraphe suivant : « De nombreux joueurs sont également des créateurs, c’est pourquoi nous développons de solides capacités de capture qui tirent parti de notre puissant matériel d’encodage. Il s’agit notamment d’une caméra virtuelle avec assistance de l’IA et des temps forts de jeu enregistrés qui sauvegardent vos meilleurs moments. Nous intégrons également des commandes d’overclocking dans l’interface utilisateur du pilote pour donner aux passionnés les outils dont ils ont besoin pour pousser le matériel jusqu’à ses limites ». Si l’on se fie à ces propos, les options d’overclocking pourraient s’apparenter à celles proposées par le logiciel Radeon d’AMD, lequel permet d’ajuster de nombreux paramètres.

Intel dessine une carte graphique dans le ciel grâce à des drones

DirectX 12 Ultimate et Intel XeSS

Rappelons qu’Intel a officialisé sa marque Intel Arc en début de semaine dernière. Les solutions Alchemist, anciennement appelées DG2, l’inaugureront au cours du premier trimestre 2022. Viendront ensuite les générations Battlemage, Celestial, puis Druid ; toutes estampillées HPG (high performance gaming).

Intel avait déjà officialisé la certification DirectX 12 Ultimate pour ses futurs GPU, un sésame soumis à quatre critères : accélération matérielle pour le ray-tracing et prise en charge des mesh shaders, duVariable Rate Shading (VRS) et du Sampler Feedback.

L’entreprise proposera aussi une technologie de suréchantillonnage accélérée par l’IA qui s’apparente au DLSS de NVIDIA. Elle s’intitule XeSS pour Xe Super Sampling ; Intel a assuré que les développeurs auraient accès au SDK avant la fin du mois.

Des serveurs Intel Xeon Platinum 8380H ont permis la diffusion des JO de Tokyo en 8K