Le H.265/HEVC a été approuvé

HEVCHEVC

Nous en avions parlé plusieurs fois, le successeur du MPEG4 AVC, le célèbre H.264, était en préparation. Et c'est maintenant officiel, la norme H.265 a été approuvée et finalisée par l'ITU (International Telecommunication Union). Sous le nom H.265 // ISO/IEC 23008-2 // HEVC (High Efficiency Video Coding) se cache donc un codec qui aura la lourde tâche de remplacer le H.264.

Meilleur que le H.264

Le H.264 est très utilisé dans le monde électronique, c'est le codec choisi pour la télévision en HD (TNT HD par exemple), les Blu-ray (dans la majorité des cas), la diffusion de vidéos sur Internet (c'est le standard de facto en HTML5, il est très utilisé avec Flash) ou même — ne le nions pas — pour les encodages pirates. Le H.264 est partout et est bien meilleur que l'antique MPEG2. Le H.265 devrait suivre la même voie, avec la possibilité d'offrir une qualité proche du H.264 en divisant le débit par 2 ou — plus pragmatiquement — en augmentant la définition à bitrate identique.

Vers le 4K

Les deux possibilités sont des avantages. La première, parce qu'il sera possible de diffuser des vidéos en 1080p avec un bitrate plus faible qu'actuellement. En H.264, les vidéos en streaming sont souvent proposées en 720p ou en 1080i parce que le 1080p demande une bande passante trop élevée, le H.265 devrait permettre de passer facilement au 1080p tout en diminuant la charge sur les réseaux. Le second point devrait permettre de proposer de l'Ultra HD (3 840 x 2 160) ou du 4K (4 096 pixels de large) plus facilement, sans augmenter les débits par rapport au H.264. Typiquement, une amélioration du Blu-ray en gardant la technologie optique, mais en passant au H.265 devrait permettre de passer au 4K sans (trop) modifier les appareils existants.

Le décodage déjà en route

Comme le H.265 est attendu depuis longtemps, la prise en charge du décodage est déjà (presque) une réalité. Des démonstrations sur la version brouillon du codec montraient qu'une simple puce ARM à quatre cores (un Snapdragon de type Krait) pouvait décoder du H.265 en 720p de façon logicielle, et Qualcomm (encore) a annoncé au CES que ses futures puces Snapdragon (600 et 800) décoderont le H.265 matériellement. D'autres constructeurs devraient suivre rapidement et proposer des puces de décodage adaptées. Au niveau des PC, la majorité des ordinateurs devraient décoder le H.265 sans aide de la carte graphique.

Notons que si la version de base du codec est approuvée, des améliorations sont déjà en cours, comme la prise en charge des couleurs sur 12 bits — le codec propose uniquement du 8 et du 10 bits — ou celle de la 3D stéréoscopique.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
    Votre commentaire
  • Citation :
    pour les encodages pirates.


    Codec officiel de la scene underground depuis quelques mois ;)
    0
  • Si on regarde en faisant de l'image par image, on se rend compte que le détails sont plus souvents dégradés sur le H.265 quand même...

    On verra quand ça arrivera vraiment sur le marché comme nouveau codec pour le remplaçant du BD, car il faut quand même que les lecteurs BD quelqu'ils soient, soient toujours capable de décoder, donc je doute qu'eux passent à du H.265
    0
  • Il y aura une version gratos de ce codec, comme le x264????
    0