Accueil » Actualité » Star Control: Origins, un benchmark DX12 et Vulkan par le développeur d’AotS

Star Control: Origins, un benchmark DX12 et Vulkan par le développeur d’AotS

Stardock Entertainment vient de publier un benchmark tiré de son jeu Star Control: Origins, lancé il y a un peu plus d’un an. Ce dernier est basé sur le Nitrous Engine du développeur Oxide : c’est le même moteur graphique/physique qu’Ashes of the Singularity et son extension Escalation, du même éditeur, utilisent déjà.

Image 1 : Star Control: Origins, un benchmark DX12 et Vulkan par le développeur d'AotS

Compatible avec les APIs DirectX 11, DirectX 12 et Vulkan, le benchmark n’est pas extraordinaire visuellement, mais il reste suffisant pour mesurer les performances de votre configuration. L’éditeur recommande d’ailleurs au minimum un Core i5-650 ou un AMD A6-3600 côté CPU, et une GeForce 900 Series ou une Radeon 200 Series côté GPU. Autant dire que la configuration minimale est suffisamment raisonnable pour que n’importe quel PC assez récent puisse essayer ce benchmark. Il vous faudra tout de même 8 Go de mémoire et Windows 10 pour le faire tourner.

Diapo : 15 jeux magnifiques pour violenter votre PC !

Un bench optimisé DirectX 12 et Vulkan

Le Nitrous Engine est connu pour son usage exemplaire du multi-threading, en particulier sous DirectX 12 et Vulkan. L’objectif du benchmark est d’ailleurs autant de permettre aux joueurs de mesurer les performances de leur configuration, que d’aider AMD et NVIDIA à améliorer leurs pilotes pour ces deux API.

Image 2 : Star Control: Origins, un benchmark DX12 et Vulkan par le développeur d'AotS

L’éditeur explique sur une page dédiée les différentes étapes nécessaires pour lancer le benchmark. Trois réglages de qualité sont possibles (Low, Normal, High), et différentes options sont activables : AMD FidelityFX, Async Compute (seulement sous Vulkan), CPU Physics… Il est bien entendu possible de comparer ses résultats avec ceux obtenus par d’autres configurations. Bref, pour le téléchargement du benchmark Star Control: Origins, direction le site de l’éditeur.

Source : Stardock